actualités - article

[TEMOIGNAGE] L'Alternative, regroupement Charles Domercq

25 avril 2019

L'Alternative est un centre de thérapies qui réunit les praticiens en thérapies alternatives. L'équipe de thérapeutes propose la complémentarité de leurs expertises au service de votre équilibre corps-esprit. Dans le cadre du Défi Zéro Déchet des Pros, L'Alternative s'est regroupée avec les autres structures qui sont implantées dans les bureaux de son immeuble, pour former le regroupement Charles Domercq. Basile, référent de la structure, a accepté de répondre à ces quelques questions :

Quels ont été les éléments déclencheurs pour que vous décidiez de participer au Défi ?


Nous avions une réelle envie de nous engager dans une démarche écologique pour notre activité. Et la nécessité d’être accompagné·e·s s’est vite imposée car nous ne savions pas comment mettre en place des actions, nous avions besoin de conseils, de méthodes, d’idées. Nous pensions également que cela demanderait un investissement financier important. En parallèle, comme notre activité est installée dans un établissement regroupant plusieurs structures, ce type de projet était un excellent moyen de se rencontrer en se mobilisant tous·tes vers un objectif commun. Même en ayant des métiers différents, nos déchets de fonctionnement sont les mêmes. Pour échanger au sein de l’immeuble nous envisagions d’organiser des repas, des afterworks, mais finalement rien ne se faisait. Le Défi c’était enfin une bonne opportunité, un prétexte pour le faire.

Quels ont été les arguments utilisés pour convaincre vos voisins d’intégrer avec vous le Défi ZD ?


Je n’ai pas eu besoin d’insister beaucoup auprès des structures voisines pour qu’elles intègrent le Défi avec nous. L’argument bénéfices/tarif d’accompagnement du projet les a assez rapidement convaincu·e·s. Les gérant·e·s sont très accessibles donc les décideur·se·s peuvent être directement interpelé·e·s, ce qui facilite ce type de démarche.

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ?


Le plus difficile c’est de mobiliser. Après l’acceptation sur principe, finalement la mise en action de tout le monde est assez complexe. Comme nous sommes un regroupement, je suis le seul référent sur place, nous travaillons dans des bureaux séparés et n’avons pas de moyens de communication direct entre nous, comme l’ont souvent les entreprises en interne. Il a fallu tester plusieurs méthodes, pour finalement instaurer un système de communication afin que je puisse redescendre l’information après en avoir bénéficié auprès de l’équipe du Défi. La messagerie instantanée Slack s’est avérée la solution la plus adaptée et depuis, tout est beaucoup plus simple !

Alors, quelles actions ont pu concrètement être mises en place ?


Nous prévoyons la mise en place d’un compost qui doit arriver dans les prochains jours. Et nous mettons à disposition des éléments réutilisables, comme les tote bag pour faire les courses, car une grosse partie des déchets provient des repas du midi. Le thé et le café sont aussi achetés en vrac à présent.

Merci à Basile pour ses réponses à nos questions ! Vous pouvez retrouver L'Alternative sur
lalternativebordeaux.fr ou sur Facebook.

  • Catégories:
  • témoignage
  • interview
  • participant

COMMENTAIRES